ASSISTENCE  MEDICALE  ET SÉCURITÉ - TRANSVULCANIA 2014.

Depuis son début, TRANSVULCANIA SALOMON NatureTrails s’est fait remarquer surtout pour êtreun Ultra Marathon de montagne qui s’est impliqué dans la sécurité et l’attention aux coureurs venus chaque année sur l’île disputer cette course.  Pour cela,  le Conseil Insulaire de La Palma a toujours essayé d’assurer l’intégrité physique de toutes les personnes, tant des coureurs que des accompagnants, qui interviennent dans cette fête du trail-running, employant les grands moyens qu’une île comme la notre peut offrir pour la réalisation d’un évènement de ce type.

Analyse des risques possibles

Afin de procéder de manière adéquate,  il est nécessaire d’analyser les risques possibles en cas d’urgence au cours de l’épreuve:

  • S’écarter du sentier, possibles chutes par les participants.

Comme il s’agit d’une route de montagne avec des sentiers escarpés, des montées et des descentes prononcées, il y a de risque de chutes et de s’écarter du sentier. En plus, le départ ainsi que l’arrivée de quelques coureurs avant et après le coucher du soleil, quand  la visibilité est faible, augmente les possibles risques, malgré le caractère obligatoire des lampes frontales. Dans la partie finale du parcours, on traversedes endroits où peuvent circuler des voitures, augmentant le risque d’accidents.

  • Accidents de trafic.

Il n’y a pas de précédents ni de constat d’accident de la route dans les éditions antérieures, donc il n’y a pas des données.

Localisation des risques

  • DEPART: Grand nombre  de participants dans un sentier très étroit. Le soleil n’est pas encore levé. Risque de chutes, d’heurts entre les participants, de s’écarter du sentier et  de désorientation.
  • MUNICIPALITÉ DE FUENCALIENTE : Risque d’accidents, on traversedes endroits où peuvent circuler des voitures.
  • PARCOURS JUSQU’À REFUGIO EL PILAR :Épuisement extrême (hypotension,hypoglycémie),  hypothermie (dépendant des conditions climatiques) dans la montée et risque de chutes dans la descente. Désorientation et possible écart du sentier.
  • REFUGIO DE EL PILAR-REFUGIO PUNTA DE LOS ROQUES: Épuisement extrême (hypotension/hypoglycémie), hypothermie ou coup de chaleur (dépendant des conditions climatiques).
  • REFUGIO PUNTA DE LOS ROQUES-PICO DE LA NIEVE:   Désorientation et possible écart du sentier pour faible signalisation,  épuisement extrême (hypotension/hypoglycémie).
  • PICO DE LA NIEVE-ROQUE DE LOS MUCHACHOS: des zones où le sentier devient étroit et  l’ hauteur considérable, avec risque de chutes.
  • ROQUE DE LOS MUCHACHOS – TORRETA FORESTAL DEL TIME – PUERTO DE TAZACORTE: On traverse la route dans une zone à faible visibilité avec risque d’accidents. Descente prononcée avec risque de chutes. En plus, l’accumulation des heures de course facilite l’hypotension, l’hypoglycémie, les crampes…
  • PUERTO DE TAZACORTE-LLEGADA:Risque d’évanouissements par hypotension et/ou hypoglycémie pour cause d’épuisement extrême. On traversedes endroits où peuvent circuler des voitures, risque d’accidents.

 

Ressources matérielles et humaines du dispositif de Sécurité et de Secours.

RESSOURCES HUMAINES.

Emplacement des services Médicaux

  • Médecins: (El Pilar, Punta de los Roques, Roque de los Muchachos, Torreta Forestal y Los Llanos).
  • Infirmiers: (Las Deseadas, Pilar, Punta de los Roques, Pico de la Cruz, Pico de la Nieve, Roque de los Muchachos, Torreta Forestal de El Time, Puerto de Tazacorte y Los Llanos).

Conseil Insulaire de La Palma

  • Conseil de l’Environnement.
  • CECOPIN.
  • SODEPAL.

Guardia Civil (gendarmerie)

  • Trafic: Personnel et ressources nécessaires pour couvrir objectifs assignés.
  • SEPRONA.
  • GREIM.
  • Rurales.

Cruz Roja (Croix Rouge)

  • Médecins.
  • Infirmiers.
  • Techniciens.

Pompiers

  • Coordination.
  • Sauveteurs.
  • Unités d’appui.

Ayudas en Emergencias Anaga (A.E.A.) (aides en urgence  Anaga)

  • Infirmiers.
  • Techniciens.
  • Sauveteurs.
  • Personnel de contrôle.

Alfa Tango

  • Personnel de contrôle.

Protection Civile Tazacorte

  • Personnel aux points de contrôle.

Protection Civile El Paso

  • Personnel aux points de contrôle.

Protection Civile Santa Cruz de La Palma

  • Personnel aux points de contrôle.

Armée

  • Personnel de Coordination.
  • Personnel équipe  d’accompagnement /Balai.
  • Personnel d’appui logistique.

 

RESSOURCES MATÉRIELLES.

Hélicoptères

  • Celui du Groupe d’Urgences et Secours du Gouvernement des Canaries (GES).
  • Celui du GREIM.

Ambulances

  • Croix Rouge.
  • Armée.
  • A.E.A.
  • Autres.

 Véhicules d’incendie

  • Pompiers.
  • Conseil de l’Environnement.

 Véhicules de communications

  • CECOPIN.
  • Pompiers.
  • Dirección General  de Seguridad y Emergencias del Gob. De Canarias: PMA.